Vous pourrez très bientôt comparer , choisir et achetez votre tente de toit !

Votre panier est vide.

Vous n\'avez pas d\'articles à comparer.

Chercher

 

    

Quelles solutions pour cuisiner avons nous utilisé pour l'instant?


Le voyage itinérant, que ce soit en tente de toit, sac à dos ou camping car, n'emporte l'adhésion de tous que si le confort est optimisé. Et c'est bien la qualité du matériel qui fait 80% de ce confort !

Notre problématique d'effcacité et d'encombrement des solutions "chaud" nous a mené à cette remise en question de notre matériel habituel, à porter un regard objectif à ces outils qui nous ont quand même couté un peu de sous...Reconnaitre que l'on s'est trompé n'est pas toujours facile !!

Depuis plusieurs années, nous utilisons dans nos voyages en tente de toit trois systèmes pour préparer nos repas ou faire le café.

Le premier est un mini-réchaud qui se visse sur la cartouche de gaz, parfait pour le café du matin ou pour une petite casserole. C'est un CRUX Lite OPTIMUS;

Le second est un CADAC Safari chef. Au début nous pensions avoir trouvé la super solution, avec tout ses accessoires etc.

En fait c'est très embétant à nettoyer si l'on utilise la grille BBQ ou la plaque de fonte plancha, les graisses coulent, il faut bidouiller une protection en papier aluminium. De plus la surface de ces deux accessoires ne suffit que pour deux personnes. Au delà c'est trop petit, et rappelons le...nous voyageons en famille ! En fait, nous faisons les grillades au sol si l'on peut faire du feu.. Mais le feu au sol, ce n'est pas très respectueux du lieu, voir dangereux si l'endroit est sec . Majoritairement, nous cuisinons avec une poele et/ou une casserole "classique".

Le seul accessoire du CADAC que nous utilisons est le wok, comme couvercle sur une poele anti adhésive Tefal!

Autre déception, le bruleur n'est pas très puissant (1630 W). Mais surtout.. c'est super encombrant dans notre petit véhicule, même si l'on emporte uniquement le sytème bruleur... Et donc aussi impossible de partir en rando kayak avec celui ci.

Le troisième système que nous emmenons est le poele à bois FRONTIER de Anevay. L'hiver c'est top, on se chauffe autour, et on peut faire facilement la popotte dessus, y mettre une casserole et une poele. Frontier chauffe très bien (2000 W) et grâce à son fût la chaleur rayonne bien autour. Les deux inconvenients sont l'encombrement (là aussi) et la mise en oeuvre, il faut le temps de faire le feu. Evidemment, compte tenu de l'encombrement du Frontier, l'emmener dans nos voyages au chaud n'a plus de sens. Enfin, il n'est pas en contact avec le sol, donc il est respectueux du lieu ou nous bivouaquons.

Pour finir, il faut emmener toujours un peu de bois pour le FRONTIER et des cartouches de gaz pour les deux autres car le bois ramassé peut être mouillé et il est parfois difficile de s'approvisionner en cartouches gaz dans certains pays (même en Europe).

 

Comment choisir notre réchaud de camping?


Le mini réchaud Crux est idéal pour les randos, et les plats simples à cuisiner.

De ces expériences il ressort que petit rechaud est super car il ne prends pas de place.

Malgré sa puissance respectable (3000W) il pâtit de son assise limitée pour la casserole.  Nous l'utilisons peu (café ou soupe en rando), donc une cartouche de gaz 450 g nous fait long feu. Il est idéal pour des randos ne neccessitant qu'un bon litre d'eau à chauffer (soupe ou plats lyofilisé), le café ou le lait du matin, Mais pour vraiment faire la cuisine ce n'est pas assez large à notre avis.

 

Le poele à bois reste encombrant mais offre de vrais services: puissant, bien pour cuisiner et se chauffer à l'extérieur lors des veillées.

Nous adorons le poele à bois, mais il est encombrant ainsi que le minimum de combustible à prévoir si impossible de trouver du bois sur place , le tout pour 12 kg + poids du bois..Bien l'hiver, l'automne et le printemps. Il amène la convivialité du poele lors des soirées passées à discuter. Evidemment, randos, kayak....impossibles.

 

Le CADAC nous a déçu pour l'usage que nous en faisons. Le fait est qu'il ne correspond pas à nos besoins...

Le cadac est décidemment très encombrant lui aussi pour le service rendu et la manière dont nous l'utilisons: un bruleur à gaz...

L'hiver, CADAC ajouté au poele FRONTIER prennent vraiment beaucoup de place dans la voiture, et ne sont pas inutilisables en randos et en kayak.. Malgrè cela, nous prenons régulièrement les deux, car si nous ne pouvons mettre en oeuvre le poele (pluie, bois mouillé,ou s'il est trop tard pour faire le feu alors que les enfants ont faim), il est aisé de mettre en oeuvre le CADAC. Et l'été, alors que le  poele FRONTIER reste à la maison car nous n'avons pas utilité de nous chauffer, le CADAC seul reste encombrant pour un simple bruleur...

 

Quelle solution moins encombrante pour faire à manger et éventuellement se chauffer ??


Le cahier des charges:

Il nous fallait trouver une ou des solutions plus adaptées à nos besoins qui sont faire à manger et nous chauffer, en respectant les critères suivants:

  • Moins encombrant possible, facile a emmener dans un sac à dos en rando, ou dans le kayak
  • plus polyvalent pour l'utilisation (un système pouvant servir à plusieurs usages par exemple, permettant ainsi le gain de place et de poids)
  • plus polyvalent pour le combustible (pour nous éviter de transporter de nombreuses cartouches, le bois peut malgrè tout se trouver aisément)
  • Si fonctionnant au bois, pas de contact avec le sol pour préserver l'environnement

Les solutions sélectionnées, et le système Ogania:

Le bruleur 

Compte tenu que le CADAC ne servait en fait que de bruleur, nous nous sommes mis en quête d'un réchaud petit, puissant capable fonctionner avec du gaz, et d'autre combustibles. Ces réchauds multi combustibles existent depuis de très nombreuses années. La tâche principale fût de selectionner le meilleur produit au milieu des nombreux fabricants proposant ces réchauds.

POLARIS d'Optimus a retenu notre intérêt essentiellement pour sa facilité d'entretien.  OMNIFUEL de PRIMUS propose une bonne solution aussi (il y a d'autres marques de réchauds multicombustible de qualité: MSR etc.), mais il faut changer le gicleur à chaque changement de combustible.

Ces réchauds puissants (plus de 4000 W) et robustes fonctionnent avec le gaz, les principales essences automobile, essences blanches, pétrole lampant. Grâce a ceci, nous n'emmènerons qu'une seule et unique cartouche de 450 de gaz.. L'essence sera approvisionnée à l'occasion des pleins de carburant du véhicule, ou avec le l'essence blanche ou du pétrole lampant que l'on trouve à peut près partout.

Se chauffer avec du bois: le feu de camp hors sol!

Il y a quelques années, en bivouac dans le Morvan, à la fin de l'automne, la météo ne s'est pas révéllée celle prévue.. Pas de dodo sous la tente de toit, pas de feu de camp avec le gamin. Nous avons trouvé un petit chalet à louer pour deux nuits dans un village du parc régional. Mais le feu de camp était promis et il m'a fallu trouver une solution... Un wok en fonte fit l'affaire: un petit feu dans le wok me permit de respecter ma promesse au pitchoune, sans  trop abimer la pelouse de notre hôte. L'idée était là, faire un feu dans un système metalique, hors sol si possible pour ne pas abimer le sol (j'avais posé le wok sur des pierres).

La recherche produit fut plus fastidieuse. Beaucoup de produits, souvent non disponibles en Europe... Notre bohneur fut trouvé une nouvelle fois chez ..PRIMUS ! Les grands esprits se rencontrent!

Kamoto est une système permettant de faire un feu hors sol, au dessus d'un socle servant à caler les pieds du Kamoto et à éviter aux cendre de bruler le sol. Il est repliable, pèse 6 kg (6 de moins que notre complice FRONTIER) et sert evidemment aussi de barbecue grâce à sa grille amovible. Replié il mesure 53 x 39 x 6 cm ! Déplié 53 x 39 x 45 cm.

Le système OGANIA!

Au cours de nos échanges avec divers voyageurs, nous avons découvert un produit Nord Américain, reprenant le principe du Skottle (sorte de wok positioné au dessus de la braise grâce des 3 ou 4 pieds) particulièrement apprécié en Afrique du sud pour le Braii, (sorte de brabecue), mais fonctionnant avec un réchaud. Après avoir longuement discuté avec le fabricant, une importation en Europe s'est révélée difficile simplement à cause des problématiques de transport (le Stottle est en fonte, donc lourd, donc cher à transporter). Il nous fallait malgrè tout proposer une solution à nos clients, car l'idée était vraiment attractive.

Les fabricants de skottle, ou poële à feu (fire pan) existent en Europe, et surtout dans les pays nordiques... Primus propose justement une poële à feu qui s'adapte sur la braise d'un feu de camp, mais aussi sur le Brasero KAMOTO ! Un bout du chemin était fait, restait à trouver une soluion pour faire aussi fonctionner notre skottle ¨Primus avec un réchaud du marché. Quelques semaines de travail, plans, recherche de fournisseurs ont débouchés sur un accessoire adaptable à la poële à feu de Primus, mais aussi à de nombreux autres Skottle: OGANIA. Ce système simple, de fabrication 100 % Française, permet de faire la cuisine avec votre poële à feu même si ne possez pas de brasero ou simplement ne pouvez pas faire de feu!