Vous pourrez très bientôt comparer , choisir et achetez votre tente de toit !

Votre panier est vide.

Vous n\'avez pas d\'articles à comparer.

Chercher

Quels sont les différents tissus pour tente de toit ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour choisir votre tente de toit, mais en terme de qualité, un des plus important ( peut être le plus ) est le tissus utilisé pour la fabrication de la tente. Il va conditionner bien sur la longévité de votre tente, mais surtout les utilisations possibles avec tout le confort que vous souhaitez !

Le tissus de votre tente doit être traité anti U.V., imperméable ET respirant.

C'est le gros point distinctif entre une tente de toit bien conçue et une tente ..moins bien conçue. C'est un des facteurs aussi  qui va influencer le prix de fabrication ..et donc de vente. La tente vous protège des intempéries, et du soleil. Elle doit être fabriquée dans un tissus résistant aux rayons émis par le soleil et la lune ( et oui ), ainsi que de la pluie. Ce tissus doit aussi être imperméable et respirant.

La qualité du tissus de la tente.

Nombre de points sont ici à prendre en compte: la qualité d'un tissus dépends de son poids, souvent mesuré en Deniers ou en gr / m², de son tissage, comment les fils sont assemblés ensemble, et du filage (ou la façon avec laquelle le fil constitutif de la toile est filé). Le tissus et sa fabrication regorge d'inventions, de techniques apparuent au cours des siècles... Autrement dit, nous n'allons pas trop rentrer dans le détail , mais essayer d'aller à l'essentiel de ce qui nous intérresse: la toile de votre tente de toit .

Quelques définitions:

Vous rencontrerez dans les descriptifs des toiles de tentes de toit des termes techniques récurrents:

tissus Rip Stop: un tissus "anti dechirure"

tissus Oxford: une méthode de tissage, qui se reconnait par ses carrés apparents, qui assure une toile solide.

la composition du fil, sa technologie de fabrication: polyesthère, coton, AMAN, DYNAPROOFED...

Le canvas: c'est ici le plus simple.Canvas est la traduction anglaise de "toile". Un canvas est une toile.

x millimètre d'eau en test hydrostatic: c'est le Schmerber ( ;-)). 1 Schmerber = 1 mm colonne d'eau = 10 Pa = 0,1 mbar.

Un tissus de tente imperméable et respirant.

La respirabilité du tissus permet d'éviter la formation de condensation dans la tente.

Nous restituons beaucoup d'humidité par la transpiration, mais aussi par la respiration. Cette humidité doit pouvoir s'évacuer au fur et à mesure de sa génération. Le tissus de votre tente doit pouvoir "échanger" avec l'extérieur et ainsi evacuer l'humidité. La respirabilité est donc indispensable.

A l'inverse, avec un tissus trop étanche de la condensation se formera et s'accumulera sur toute la surface interne de la tente. Au matin, même avec une aération prolongée de la tente , fenêtres ouvertes, cette condensation ne disparaitra pas complètement. C'est alors la corvée de la peau de chamois, car un des avantages de la tente de toit est bien d'y laisser son couchage, et repliée , avec de l'eau à l'interieur , ce sont duvets, oreillers, matelas etc. qui seront trempés.

D'autre part, replier la tente humide, sans pouvoir rapidement la redéployer pour la sécher , c'est prendre le risque de formation de champignons, d'odeurs diverses, voir de moisissure et pourriture. .Il faudra donc prendre le temps de tout sécher à l'interieur. Une fois de plus, si le bivouac dure plusieurs jours, cela parait superflu, mais un des "plus" de la tente de toit est de pouvoir déplier et replier le bivouac très rapidement comparativement à une tente de sol classique (même par rapport à une "2 secondes"). Autrement dit, le temps gagné gràce au concept peut être perdu à cause du séchage de l'interieur de la tente due à la condensation causée par le manque de respirabilité du tissu .. Et à l'usage, nous vous assurons que c'est à prendre en compte !!

L'équilibre entre respirabilité et imperméabilité est difficile à obtenir, et seuls les fabricants et marques de tente de toit qui ont une véritable démarche qualité sur ce point proposent un compromis imperméabilité/ respirabilité éfficace.

Le "sur-toit" de la tente.

Une imperméabilité dépassant 1500 Schmerber est l'extrème limite pour conserver une respirabilité minimum. Sachant que la pression exercée par la pluie varie de 1 000 à 2 000 Schmerber (en fonction de la densité de l'averse), et que pour rester respirable notre tissus de tente de toit ne doit pas exéder 1 500 Schmender, et plutot idéalement se situer autour de 1 000/ 1 100...commment obtenir l'étanchéité tant souhaitée sous la pression directe de la pluie (la surface horizontale de la tente , son toit)? Grâce au "sur toit"! Il sera constitué d'un tissus absoluement non respirable, mais 100% étanche . Euréka !

Les tissus de tente de toit, ou comment faire le bon choix !

Après tout ces élements un peu ennuyeux...allons à l'essentiel.

Il y a sur le marché des tentes de toits de différents niveaux de qualité.

Essayons de simplifier le shéma, tout en restant objectif, et classons les tissus dans un ordre croisant de qualité . Les derniers seront donc les meilleurs:

Les toiles 100 % polyesthère sont a proscrire s'il n'y a pas de système mécanique d'aération. Ils seront par contre bien adaptés au"sur-toit" de la tente.

Les Canvas (les toiles) en poly-coton ( entre 60% Coton-40% Polyesthère et 50% coton- 50% polyesthère), souvent de 320 à 600 gr/m²., étanchéité par "coating" (la toile est enduite intérieur/ extérieur d'une couche de PVC ou de silicone).

100 % imperméable...0% respirable . Possible uniquement en condition d'été, car les fenêtres peuvent rester entre-ouvertes. Cela dit , de nombreux endroits sont chauds le journée et froid la nuit. De notre expérience, il faut une temperature extérieure de 18/ 19 °C mini pour ne pas avoir de condensation intérieure. Sur ces tissus , qui évidemment correspondent aux tentes souvent les moins chères (mais pas toujours !!), l'aspect technique le plus inflent est l'imperméabilisation par "coating".. Cette technique empêche la respirabilité. De plus le "coating" va allourdir beaucoup la toile. La toile semble attractive, car lourde. Nous verrons plus loin que c'est un leurre.


Les Canvas (les toiles) en poly-coton ( entre 60% Coton-40% Polyesthère et 50% coton- 50% polyesthère), souvent à partir de  220 gr/m²., étanchéité par "soaking" (la toile est imprégnée). Un bon compromis pour l'équilibre respirabilité/ imperméabilité. Avec ce type de tissus, vous pouvez commencer à utiliser confortablement votre tente dans des conditions de températureautour de 10 à 14 °C sans problème de condensation. Le poids aussi commence à être raisonnable.


Les Canvas (les toiles) en ploly-coton tissés avec des fils "spéciaux" comme le AMANN (âme synthétique, extérieur en coton) garantissant une très grande soldité de la toile, et un des meilleur rapport respirabilité/ imperméabilité grâce au  traitement polyuréthane de la toile par soaking ( imprégnation). On trouvera aussi dans cette catégorie "haut de gamme" le DYNAPROOFED, aussi un canvas spécifique. Ces canvas sont traités anti moisissure etc. Ils ont aussi l'avantage d'un poids maitrisé.

Le grammage de la toile n'est pas le plus important!

Bien souvent, le poids élévé de la toile est avancé comme un gage d'imperméabilité. La réalité est que...non. (La toile d'un parapluie est très légère et parfaitement imperméable par exemple). C'est bien le traitement de la toile qui assurera l'imperméabilité. De plus, une toile très lourde mettra beaucoup plus de temps à sécher qu'une toile plus légère. L'épaisseur de la toile n'assure pas non plus une plus grande solidité. C'est ici la qualité du tissage (rip stop /oxford) qui est importante.

Une toile très lourde va impacter du simple au double le poids de la tente. Pour une tente de toit, le facteur poids est très important: le poids de la tente, qui est positionnée sur le toit du véhicule, peut générer un effet de ballancier génant (voir dangeureux) lors des manoeuvre du véhicule.

Enfin, les barres de toit ont des limites de charge.

Le véhicule a lui aussi un poids maximum autorisé en charge au delà duquel la sécurité n'est plus assurée. Et n'oublions pas qu'il faut de temps à autre démonter/ remonter la tente, et entre 65 kg et 120 kg, il y a une très grosse différence !!

Pour une tente de toit, une toile ayant un grammage autour de 250 g par m² permet rester autour d'un poids tollérable.

Les trailer tente peuvent supporter un grammage supérieur; autour de 450 gr par m² par exemple.

Pour conclure, le poids de la toile n'est pas le facteur principal, même si c'est ce qui est mis souvent en avant.

L'essentiel est bien la qualité de la toile: le fil, dont la solidité est assurée par "l'âme" en polyesthère et la respirabilité par la gaine en coton.

Le traitement utilisé pour l'imperméabilisation est vital: l'imprégnation est le seul moyen de préserver respirabilité et longévité (un traitement silicone finira par "peler"). Le bain dans l'imperméabilisant (polyuréthane par exemple) doit être suffisemment long pour bien imprégner la toile. C'est plus onéreux qu'un passage rapide, mais cela est indispensable à la qualité et la longévité du traitement.

Pour finir, la qualité du tissage, des coutures (simples ou doubles, soudées ou non) et du fil de couture sont bien sur des point primordiaux.